expérience en Thérapie lettre

Une infirmière en quête de changement

Nouvelle consultation

Chantal, une infirmière en quête de changement, prit en urgence un RDV pour une consultation.

 . En effet, elle subissait depuis trois ans la pression constante de son chef de service, un médecin particulièrement exigeant. Elle consultait également une psychologue, Madame Dupont, qui l’encourageait à supporter passivement cette situation difficile, promettant une amélioration future si elle persévérait.

   Possédant mes coordonnées depuis quelque temps grâce à une amie, Chantal, accablée par le désespoir et ne sachant plus à qui se confier, a finalement décidé de me consulter. C’est lors de cette consultation émouvante que j’ai découvert le suivi psychologique de Chantal avec Madame Dupont et les conseils désespérément inadéquats qu’elle recevait.

Les mots qui soulagent les maux

   Profondément choquée par la situation, j’ai immédiatement mis en œuvre ma méthode pour aider Chantal à exprimer ses frustrations. Nous avons rédigé ensemble une lettre détaillant ses sentiments, que je l’ai encouragée à lire à haute voix à son chef de service. La réaction de ce dernier, touché par la sincérité des mots de Chantal, fut de la prendre dans ses bras et de lui avouer son ignorance quant à l’impact négatif de son comportement sur elle.

   Stupéfaite par cette confrontation directe qui révélait une situation pesante datant de trois ans, Chantal a vu une opportunité inattendue se présenter. Un poste de responsable de service s’est libéré dans un autre établissement, un « lieu de vie », juste au moment où une autre Chantal prenait sa retraite. Ce concours de circonstances a ouvert une nouvelle voie pour elle.

Nouveau départ pour Chantal infirmière

   Aujourd’hui, tout va bien pour Chantal. Libérée de l’environnement toxique de son ancien poste, elle embrasse avec enthousiasme son nouveau rôle de responsable, preuve que même dans les situations les plus sombres, un changement est toujours possible.

   Lorsque j’encourage mes clients ou patients à mettre par écrit leurs émotions telles que le désarroi et la frustration, il est crucial de noter que j’emploie des expressions spécifiques que je qualifie de « formules magiques ». Ces termes jouent un rôle clé dans ma méthode pour les aider à articuler leurs sentiments.

Formules magiques de la thérapie

   En effet, l’objectif de la lettre n’est pas de critiquer ou de juger autrui, mais plutôt de formuler clairement les sentiments ressentis. 

    Par exemple, elle peut contenir des expressions telles que « j’ai le sentiment que vous ne m’appréciez pas », « j’ai l’impression que je vous agace », ou « bien que je ne sois pas d’accord, cela ne signifie pas nécessairement que j’ai raison, mais exprimer mon désaccord me soulage. » Ces mots sont choisis pour exprimer des émotions personnelles sans porter de jugement sur l’autre.

       Harcèlement ou pas !

   Lorsqu’elles débutent un nouvel emploi, certaines personnes se rendent indispensables en accomplissant davantage que ce qui leur est demandé. Cependant, pour diverses raisons personnelles, il peut arriver qu’elles réduisent ensuite leur charge de travail. Ces personnes ne réalisent pas qu’elles ont conditionné leur hiérarchie à attendre un certain niveau de performance dès le départ. Lorsque ce niveau n’est plus atteint, la hiérarchie continue d’exiger la même quantité de travail, ce qui amène ces employées à se sentir harcelées.

   Ce type de situation, où certaines personnes ressentent du harcèlement, se manifeste également dans divers contextes sociaux tels que les relations de couple, les familles avec enfants, ou même entre voisins. Cela est devenu assez courant aujourd’hui, car la société en France semble encourager une certaine dépendance et une tendance à se victimiser.

Choix des thérapeutes

   Dans le cas de Chantal, elle a enduré trois ans de thérapie avec une psychologue qui lui conseillait de garder ses souffrances pour elle-même… Trois années d’agonie inutile, car il a fallu seulement une séance avec moi pour dénouer la situation et faciliter une réconciliation entre elle et son patron.

   Ce changement de service s’est fait sans regret, remord ou rancune pour Chantal. Au contraire, dans son nouveau rôle de responsable, elle est désormais consciente de l’importance d’être à l’écoute de ses collaborateurs. Elle encourage ses équipes dès le début à exprimer leurs insatisfactions, que ce soit par écrit ou oralement. Car aujourd’hui beaucoup  d’infirmières sont en quête de changement comme Carole.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *